Samedi 7 mars 2020

Film réalisé par Laetitia Carton

Ce film entraînant est bien plus qu’une invitation à la danse, il en dépasse largement le cadre tout en ne parlant que d’elle. Il nous donne à voir à quel point faire la fête est un acte rassembleur.

Au Grand Bal, on ne parque pas les vieux loin des jeunes, on se mêle goulûment, flottant au-dessus des idées préconçues. Entre deux rondes on se pose même des questions sur les relations hommes / femmes, sur le féminisme. Car après tout, où est-il écrit que ces messieurs doivent toujours mener la valse et est-ce qu’ils n’en seraient pas un peu las ?

Pendant les sept jours et les huit nuits de cette grande messe annuelle qui rassemble deux mille personnes venues d’un peu partout en Europe, on refait le monde à l’image d’une humanité accueillante, curieuse de l’autre.

Samedi 29 février 2020

Film documentaire réalisé par David Montemurri

« On n’est pas dans une crise morale, on n’est pas dans une crise politique, financière, religieuse, on est dans une crise évolutive. On est en train de mourir à l’humanité pour naître à autre chose… »

C’est ainsi que Satprem répond à David Montemurri qui lui pose, au cours de cette interview, un certain nombre de questions concernant la crise de civilisation que nous traversons actuellement et l’avenir du monde moderne. Si ce film, tourné il y a presque 40ans, se réfère à des événements politiques et sociaux qui sont de ce fait un peu dépassés, les réponses de Satprem, elles, demeurent d’une actualité brûlante :
Après cet homme douloureux et insensé que nous sommes et qui semble courir à sa perte, y aura-t-il autre chose, ou bien faut-il nous résigner à la catastrophe et à la disparition de l’espèce humaine ?

C’est la Question que pose ce documentaire accessible à tous les publics : que sera l’Homme après l’homme ?

Samedi 21 février 2020

Après le succès des 2 films présentés au Centre des visiteurs et au Paradiso, Lucille et Lison en collaboration avec le Bharat Nivas ont décidé d’organiser des soirées pour transmettre leur amour pour ces danses et enseigner à tous les publics les bases de ces danses folkloriques.

Mercredi 5 février 2020

Film documentaire réalisé par Lionel Tardif

Ce film a été réalisé à l’occasion du cinquantenaire d’Auroville. C’est une création totalement personnelle sur cette ville expérimentale, peuplée aujourd’hui de 2200 habitants représentant 50 nationalités.
Ce film est habité par la pensée de Sri Aurobindo et de la Mère, sa compagne spirituelle. Cette ville est animée par la volonté de répondre à une autre forme d’humanité afin de déboucher sur un monde meilleur, fraternel, non centré sur l’égoïsme et l’individualité.
Il a été conçu comme un chant et construit sur les quatre éléments
Ce que j’ai essayé d’y mettre aussi : une âme et une vision de l’homme, du monde et de l’univers, telle qu’Aurobindo l’avait sentie.

Samedi 1er février 2020

Auteure & réalisatrice Nathalie Brochard
Avec la complicité de Jean-Yves Bilien

« Ce film documentaire est né d’un constat à partir de mon expérience en cabinet et à l’école.
Constat partagé par un nombre croissant de professionnels de l’enfance.
Empreints de stress et de peur, les enfants se bloquent dans leurs émotions, dans leur apprentissage, dans leur vie. Submergés, les enfants hypersensibles ne supportent plus le tumulte de leurs pensées et de leurs émotions et déclarent des phobies sociales et scolaires.
Ils perdent espoir…
Alors que la société apporte son lot de facteurs aggravants, (facteurs alimentaires
et environnementaux), ce film offre un éclairage d’experts et propose des clés pédagogiques et thérapeutiques. Il témoigne de la dimension vitale d’une meilleure hygiène de vie, de
savoir-être et du vivre ensemble. »

Nathalie Brochard
https://www.acmeditions.com/hypersensibles

Mardi 21 janvier 2020

Film réalisé par Laetitia Carton

Ce film entraînant est bien plus qu’une invitation à la danse, il en dépasse largement le cadre tout en ne parlant que d’elle. Il nous donne à voir à quel point faire la fête est un acte rassembleur.
Au Grand bal, on ne parque pas les vieux loin des jeunes, on se mêle goulûment, flottant au-dessus des idées préconçues. Entre deux rondes on se pose même des questions sur les relations hommes / femmes, sur le féminisme. Car après tout, où est-il écrit que ces messieurs doivent toujours mener la valse et est-ce qu’ils n’en seraient pas un peu las ?
Pendant les sept jours et les huit nuits de cette grande messe annuelle qui rassemble deux mille personnes venues d’un peu partout en Europe, on refait le monde à l’image d’une humanité accueillante, curieuse de l’autre.

Samedi 18 janvier 2020

Film documentaire réalisé par Fred Cebron (Aurovilien)

A travers ce film documentaire, découvrez-les témoignages émouvant de 9 personnages, désormais Auroviliens, rencontrant Mère pour la première fois : Frederick, André H, Tapas, Gérard M , Shiama , Janaka , Peter , Andre T et Alain Grandcolas.

Ils vous transmettront leurs ressentis et leurs émotions lors de cette rencontre unique.

Samedi 21 décembre 2019

Film documentaire réalisé par Yann Arthus-Bertrand

«Le Maroc vu du ciel», est un documentaire réalisé par le militant écologiste français Yann Arthus-Bertrand. Des ruines de Volubilis à la centrale solaire de Noor, le film raconte l’histoire d’un Maroc en marche, qui puise ses forces de son histoire et ses traditions pour relever les défis du monde moderne, de la transition énergétique aux nouveaux challenges économiques. Grâce à des prises de vue aériennes couvrant l’ensemble du territoire national, «Le Maroc vu du ciel» révèle la diversité, la richesse et la beauté des paysages marocains, mais aussi son histoire, ses traditions et ses projections d’avenir.

Pour son tournage, Yann Arthus-Bertrand a fait usage des toutes dernières technologies audiovisuelles, captant des images impressionnantes d’une rare qualité. Le Maroc vu du ciel s’inscrit dans l’esprit de ses plus grandes réalisations.
L’écriture et la narration du film ont été confiées à Ali Baddou, journaliste et animateur radio et télévision franco-marocain.

Au-delà d’être un film artistiquement exceptionnel, c’est un superbe outil de promotion de l’image du Maroc et de valorisation de son patrimoine.
Rappelons enfin que Yann Arthus-Bertrand est un photographe, reporter, réalisateur et écologiste français, né le 13 mars 1946 à Paris. Son livre la Terre vue du ciel, paru pour la première fois en 1999 et dont a été tiré un documentaire du même nom en 2004, est un best-seller mondial. Il a réalisé deux des documentaires écologiques les plus influents de ces dernières années, à savoir Home et Human. Yann Arthus-Bertrand préside également la Fondation GoodPlanet.

Samedi 23 novembre 2019

Réalisateur : Serge Le Péron

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la jeune psychanalyste Françoise Dolto vient d’installer son cabinet à l’hôpital Trousseau. Ses consultations sont ouvertes aux enfants. Elle voit arriver Claude, 10 ans. Ce fils de résistants communistes souhaite parler de sa mère, morte à Auschwitz. Dans la salle d’attente, Claude croise un adolescent, Ben, âgé de 14 ans, né de l’union d’une prostituée et d’un petit truand juif. Peu à peu, ces deux jeunes patients sympathisent, unis par une même volonté d’affronter les démons qui les hantent. Ils se lient d’amitié grâce à Françoise Dolto et vivent une aventure exceptionnelle.
Trente ans après sa mort, la célèbre psychanalyste pour enfants est toujours objet de polémiques et de déformations, voire d’oubli. Entre suprématie des neurosciences et tendances réactionnaires, l’histoire de son héritage clinique et intellectuel est encore à écrire.

L’autorité sans autoritarisme

Françoise Dolto est née en 1908 et décédée en 1988 à l’âge de 79 ans.

«Toute sa vie, elle a été incroyablement critiquée, analyse Caroline Eliacheff, qui a travaillé avec elle. Pour Naouri, les «enfants-tyrans», c’est bien son œuvre. Pour Didier Pleux, elle est à l’origine de la disparation des interdits réels et des contraintes. «Un retour en force des théories réactionnaires concernant l’enfant et plus largement un retour en force de la pensée réactionnaire, incarnée notamment par le philosophe Alain Finkielkraut, stigmatise encore plus l’apport fondamental de Dolto», analyse l’historienne Manon Pignot.

«Idées suspectes de communisme»

On comprend le pouvoir polémique et dérangeant des théories de Dolto sur un sujet aussi sensible que l’avenir du petit de l’homme. Libre et sûre d’elle, novatrice, elle prend des libertés par rapport à sa discipline et déploie des méthodes qui sont fortement critiquées par l’institution psychanalytique. En 1963, Françoise Dolto est exclue de tout enseignement par l’Association psychanalytique internationale (API).

Samedi 9 novembre 2019

présenté par Stéphane Bern

Voltaire est né en 1694 dans une famille de notaires et meurt en 1778 à Paris, quai des Théatins, actuel quai Voltaire.
C’est l’intellectuel qui incarne le mieux le siècle des Lumières. Nous partons sur les traces de François-Marie Arouet, alias Voltaire, de l’Angleterre au château de Versailles, du palais de Sans-Souci, près de Berlin, au château de Cirey, berceau de son amour avec Émilie du Châtelet, jusqu’à son refuge de Ferney. Sans oublier le Panthéon, dont il est aujourd’hui le plus ancien « Grand Homme ».

Le documentaire dessine un stimulant parallèle entre l’auteur du célèbre slogan contre la religion, « Écraser l’infâme », et son élévation (de son vivant !) au rang d’idole des lettres et des idées. Voltaire, pape de la libre-pensée, devient dès 1791 une sorte de saint républicain : c’est pour lui que les révolutionnaires transforment à Paris l’église Sainte-Geneviève en Panthéon.

Son ironie et sa férocité envers le pouvoir lui valent même quelques séjours à la Bastille. “Un homme seul peut parfois changer le monde avec sa plume”.

Panthéonisé en juillet 1791, ce héros de la République fait pleinement partie de notre patrimoine intellectuel et littéraire.

Samedi 26 octobre 2019

Film réalisé par Virginie Linhart.

Créée suite aux évènements de Mai 68, l’Université de Vincennes a concentré les aspirations aux changements de professeurs et d’étudiants résolus à rompre avec un enseignement mandarinal et inégalitaire. Lieu de toutes les aspirations gauchistes, Vincennes a réuni les plus grands penseurs-Foucault, Deleuze, Cixous, Lyotard, Rancière, Badiou-et ouvert ses portes à tous : bachelier ou pas, français et immigrés, bourgeois comme prolétaires… des archives formidables et de nombreux témoins permettent de retracer cette aventure fascinante et oubliée.

Samedi 12 octobre 2019

Documentaire choc réalisé par Alexis Marant.

La Méditerranée va-t-elle bientôt devenir la plus grande mer morte du monde ?
Cette enquête recense les dommages engendrés par la course au profit sur l’écosystème de la Méditerranée.
Alors qu’elle abrite 10 % de la biodiversité de la planète, de nombreux signaux attestent que cette mer semi-fermée se trouve au bord de l’épuisement. La pression démographique accrue, le tourisme de masse et l’intensification du trafic des paquebots de croisière, le bétonnage et les installations industrielles affectent la qualité de ses eaux. Les riverains accumulent les maladies et les conséquences sociales se révèlent aussi dramatiques.

De Palma de Majorque au Liban en passant par la Grèce, la Tunisie et le Monténégro, Alexis Marant met en perspective les enjeux écologiques et les batailles économiques que se livrent entrepreneurs, experts, élus, populations locales et ONG. Autant de scandales qui augurent d’un avenir sombre. Le “berceau de l’humanité” en deviendra-t-il le tombeau ?