03 mini festival de filmsMercredi 1er février 2017

Présenté par Lionel Tardif réalisateur et spécialiste du cinema, écrivain …

Lionel Tardif, ex Directeur du Centre culturel de Tours (France) présentera un montage de plusieurs films (des extraits d’environ 10′ chacun) qui retrace les principales étapes de la première période du cinéma qui va des primitifs (1895-1920) jusqu’à la fin du muet (1930) en passant par les grandes écoles qui se sont succédées : le burlesque, l’école suédoise, l’expressionnisme allemand, l’école russe et l’avant garde française. Ces périodes montrent comment la grammaire du cinéma s’est constituée, et les premières grandes idées cinématographiques qui sont venues rencontrer des préoccupations qui naissaient aussi au théâtre, en peinture, en musique, en architecture. Ce télescopage va donner ses lettres de noblesse à l’art de l’image qui s’enrichit en puisant dans les autres arts. Petit à petit le cinéma devient un art total.

human 3Samedi 28 janvier 2017

Il y a encore des endroits propres sur Terre, mais pour combien de temps ?

Documentaire en présence de la réalisatrice Eugénie Dumont
Anglais sous-titré français

Au cœur de la dernière contrée sauvage d’Australie, une communauté aborigène, les Goolarabooloo, doit faire face au projet d’implantation de la plus grande usine à gaz au monde soutenu par le gouvernement. Aborigènes et citoyens solidaires décident alors de s’unir pour défendre ce qui n’a pas de prix : une terre, une vision du monde, et plus que tout, un héritage culturel. Commence alors un combat à l’issue inattendue…

human 37 janvier 2017

Documentaire avec Séverine LABAT, réalisatrice.

human 3

L’itinéraire de Moustapha Kemal Atatürk (1881-1938) se confond avec l’histoire de la fin de l’Empire ottoman et la naissance de La république turque. Depuis sa fréquentation des écoles militaires (foyers de libération et de patriotisme) jusqu’à son rôle pendant la guerre d’indépendance (1919-1922), en passant par la prise du pouvoir des ” Jeunes Turcs ” en 1908 et ses faits d’armes dans les Dardanelles pendant la Première Guerre mondiale, ce documentaire retrace l’accession au sommet de l’Etat d’un héros national, et son impressionnante entreprise de réformes. Images d’archives (dont des extraits d’un discours de 36 heures de Mustapha Kemal) et témoignages d’historiens se complètent pour dessiner le visage du père de la nation turque.

La réalisatrice, Séverine Labat, est docteur en sciences politiques (IEP Paris) chercheur au CNRS, spécialiste du Monde Arabe et des violences urbaines en France. Elle parle arabe et a réalisé plusieurs films pour la télévision française.