02_un_aller_simple

Par Jean Laroquette

« Il devrait y avoir quelque part sur la terre un lieu dont aucune nation n’aurait le droit de dire : « il est à moi » un lieu où... »

C'est vers ce lieu que nous nous sommes embarqués, ma femme et nos deux jeunes enfants dans le début des années 70. Auroville avait été inaugurée le 28 février 1968 et quelques femmes et hommes de bonne volonté avaient répondu à l’appel de cette aventure hors du commun. Venus du monde entier vers cette terre rouge du sud de l’Inde, ils avaient commencé à sauver ce désert et à essayer de jeter les premières bases d’une société utopique où « les relations entre êtres humains, qui sont d’ordinaire presque exclusivement basées sur la concurrence et la lutte, seraient remplacées par des relations d’émulation pour bien faire, de collaboration et de réelle fraternité. » Nous avons avec eux cherché à faire de ce rêve une réalité. Plus de trente ans sont passés, le désert est devenu forêts, la ville imaginée commence à sortir de terre, les êtres humains qui l’habitent vivent ensemble du mieux qu’ils peuvent.

C’est ce parcours difficile et heureux que raconte ce livre.

Jean Larroquette

Pour commander cliquer ici.