01 Aurolire 2018 min

Mardi 10 et 11 mars 2020

Jouée par Didier Galas et Alain Badiou

« Notre période est celle d’une crise de la société capitaliste fatiguée et oppressive. Les étrangers sont soupçonnés, arrêtés, expulsés. Ils meurent par milliers en tentant de traverser les mers dans des bateaux fragiles et surpeuplés. Ahmed est revenu avec eux, et solitaire, clandestin, il observe, il raconte, il commente.
Ahmed, qui est en un sens tout le monde, mais aussi personne, fait du langage à lui tout seul un spectacle universel. Ahmed revient, sous le masque, qui le fait devenir, dans l’éclat de sa force cachée, ce n’importe qui, ce « personne » en particulier, qui est le héros d’une future humanité sans frontières, ni barrières, ni races ni nations. L’humanité telle qu’elle fait valoir, en chacun de nous, son exigence d’être constituée de femmes et d’hommes pratiquant partout, elles et eux, le devoir élémentaire de l’égalité ».

Alain Badiou