7  au 28 février 2015

Présentation de l’exposition de Mayaura
Centre d’art des Citadines

01_exposition_mayaura.jpg

“La création d’une oeuvre picturale est, pour moi, un voyage vers l’inconnu qui exige l’abandon de tout ce qui est acquis pour faire surgir l’inattendu.

De multiples variations de couleurs, cadencées de trames successives, structurées par des points, lignes, signes forment la matière de mon travail. Plus récemment, le dessin du corps humain s’est imposé comme un souffle nouveau. Non pas le corps en tant que représentation mais en tant que flux d’énergie, contenant d’un mystère. Les lignes du corps traversent l’espace pictural, l’interpellent, l’interrogent, le transforment. Elles deviennent traces, empreintes. L’énergie des tracés donne au coeur du corps pictural l’impulsion, la pulsation.

L’interaction entre les différents aplats superposés mono ou multi-chromes et les lignes de corps, gravées en creux ou en relief sur un support bois ou papier donnent une profondeur à la matière. Les premières trames toujours visibles mais transformées créent la dimension temporelle et inscrivent le passage de l’abstrait vers un univers d’occurrences plus figuratives, de la multitude vers l’unité.

Mayaura