16_Simone Veil_ l'instinct de vieSamedi 6 Avril 2019

Film documentaire réalisé par Agnès Varda,

En hommage à Agnès Varda décédée le 29 mars 2019

Film primé plusieurs fois en France et à l’étranger

Voici de nouveau Agnès Varda sur la route avec ses caméras, mais, cette fois, accompagnée par un coréalisateur et partenaire à l’image : le plasticien JR, connu mondialement pour coller ses immenses photographies sur des maisons, des ponts, des monuments. Principe : l’octogénaire et le trentenaire débarquent dans des villages français et conçoivent ensemble des installations pour rendre hommage à des gens du coin — le résultat est souvent admirable.
Les deux artistes, filmés comme les personnages d’une comédie à tandem, se charrient aussi gentiment… Mais peu à peu, la différence d’âge apporte bien davantage qu’une cocasserie surjouée. Le temps qui passe et le temps qui reste deviennent des motifs récurrents. Il y a la réalité clinique des injections oculaires désormais nécessaires à la vision de la cinéaste — elle les rapproche du terrifiant plan d’œil tranché dans Le Chien andalou, de Luis Buñuel. Il y a la mélancolie déchirante d’un vieil ouvrier interviewé dans son usine le tout dernier jour de sa vie professionnelle, et qui se sent comme « au bord d’une falaise ». Il y a ce vertige : Agnès Varda, 89 ans, à son aise dans un cimetière, plutôt pressée, dit-elle, que ce soit « fini » et, à la fois, de plain-pied avec son camarade de jeu, tout aux joies, indissociables chez elle, de vivre et de créer.